MENU

Plantes en danger : tous concernés

Bactéries, virus, insectes… Il existe de nombreuses menaces présentes sur le territoire français ou dans des pays limitrophes pouvant mettre en danger les plantes. Préserver la santé des végétaux est un enjeu crucial pour tous : c’est agir en faveur de la production agricole, de la sécurité alimentaire, de la protection de l’environnement et du développement économique.

Une campagne nationale de sensibilisation est déployée cet été afin que le grand public et les professionnels sachent identifier trois de ces organismes nuisibles : la bactérie xylella fastidiosa, le scarabée japonais et les capricornes asiatiques. Les étapes qui aboutissent à une invasion sont connues et il est possible d’éviter leur introduction et leur propagation grâce des stratégies de surveillance adaptées à chaque filière.

Voici dans ce dossier des informations pour contribuer à la santé des végétaux.

Table des matières
Le scarabée japonais (Popillia japonica) s’attaque à 300 espèces de plantes alimentaires, forestières ou encore ornementales parmi lesquelles la vigne, les gazons. Présent aux frontières de la France, il pourrait arriver prochainement sur le territoire. Empêcher son établissement en France par une détection précoce permettra de prendre des mesures de lutte appropriées.

Le capricorne asiatique (Anoplophora glabripennis) et le capricorne asiatique des agrumes (Anoplophora chinensis) figurent parmi les ravageurs des feuillus les plus dangereux au monde.

Ces grands coléoptères s’attaquent à de nombreuses espèces de feuillus vivants : érable, orme, peuplier, bouleau, saule, pommier, poirier, agrumes, frêne, hêtre, etc.

Ils entraînent l’affaiblissement des arbres, leur dépérissement et leur mort. Comment contribuer à sa surveillance et à son éradication ? Toutes les informations dans cet article.

L’infestation commence généralement par les plus grosses branches. Les galeries creusées dans les tissus des branches entraînent un flétrissement des feuilles et celles creusées dans le bois de cœur des branches et du tronc affaiblissent l’arbre le rendant sensible à certaines maladies et aux dégâts dus au vent, et peuvent même entraîner la mort totale de l’arbre.

Xylella fastidiosa peut contaminer un grand nombre d’espèces végétales et aucun traitement n’existe pour empêcher le dépérissement des végétaux.

Son introduction et sa dissémination sont interdites sur le territoire européen.

Les symptômes de la maladie sont difficiles à reconnaître et il n’existe aucun traitement la bactérie. Xylella fastidiosa est un danger mortel pour plus de 200 espèces végétales. Ne faites pas voyager les plantes pour ne pas propager la maladie !

La réussite de la prévention et de la lutte contre Xylella fastidiosa passe par la connaissance des risques liés à la bactérie et des mesures à respecter. Sont concernés : les professionnels du végétal, les collectivités locales, les jardiniers amateurs, les voyageurs et toute personne qui achète des végétaux.

Contactez cabvitipro.com :

Notre Équipe Commerciale utilisera vos coordonnées pour vous contacter et établir une offre.

PROVENCE

OCCITANIE

VALLÉE DU RHÔNE

Et partout ailleurs !